@manu@mastodon.fedi.quebeeffectivement très concis.

Juste un truc qui me fait tiquer :

« et surtout si tu chopes le COVID19, ben il y a bien plus de chance que son ARNm modifie ton ADN qu’avec le vaccin »

Donc, il dis qu’un ARNm peut modifier l’ADN… 🤔

J’avais compris que la transcription inverse nécessite que le brin ARN soit spécialement préparé :

« utilisent la télomérase, une variante de la transcriptase inverse, avec le modèle d'ARN contenu dans l'enzyme elle-même. »

fr.wikipedia.org/wiki/Transcri

Impossible sur un vaccin ?

@DaD « Le vaccin consiste à injecter un ARN messager, dans une zone du corps, et une fois ces molécules détruites le stock n’est pas renouvelé. L’infection par le virus aboutit à la production de plusieurs ARN messagers différents, simultanément dans différents organes, et le stock d’ARN est renouvelé en continu par les cellules infectées. »

1/2

@DaD « Quelle que soit la probabilité qu’un ARN messager modifie l’ADN de la cellule dans laquelle il se trouve, ce risque est beaucoup plus élevé pour les ARN messagers viraux produits en cas d’infection que pour l’ARN messager injecté pour la vaccination. Ce n’est donc pas une raison de préférer le risque d’infection à la vaccination. »

tanialouis.fr/2020/12/27/le-co plutôt vers le bas.

2/2

@im @DaD
la fumée de tabac industrielle modifiera bien plus sûrement l'ADN humain.

Ce n'est pas pour autant une comparaison éclairante à pratiquer en parallèle des risques virus ou risque vaccin.

Le point qui est intéressant : pourquoi ces emballements à la chaîne (masques, puis HCQ, puis gène de néandertalien, puis ARNm (et j'en oublie) avec à chaque fois les répétitions schématiques de tentation de se conforter dans des raisonnements glissant vers le « on m'aurait menti » ?

@XavCC Peut-être qu'il faut apprendre, encourager à ne pas se fier aux médiateurs autorisés, être déçus, puis se fier aux charlatans avec le fond sonore adapté.

C'est pas si simple et on se fait vite avoir.
Gnap !

@DaD

@XavCC Parce qu'il faut bien admettre que gouvernements et leurs relais médiatiques, globalement, on bien montré, depuis des décennies, qu'ils ont tendance à embrouiller le public.

@DaD

@im

Ils ont surtout tendance, en France, à prendre le "peuple" pour des abruti·e·s.
Aucune pédagogie, et surtout pas de discours honnête et transparent.
Sans oublier tout et son contraire, parfois même par le même orateur, dans le même discours.

Du coup… on peut comprendre la défiance et la méfiance.
C'est assez cacophonique depuis le début de cette crise sanitaire.

Puis en matière de médecine, et médicaments, je ne suis pas sur que l'altruisme soit la vocation première des labos pharmaceutique.
Bon, dans le cas présent, si j'ai bien compris le « code source » du vaccin est « open source ». Ça permet donc (pour ceux qui savent) de comprendre ce qu'il fabrique. Sous réserves des amelio^Wmodifications propriétaires des labos.

À part ça, mon épouse, soignante, a eu la première injection. Et elle va bien ! ;)
On attend la seconde…

@XavCC @DaD

@im
J'aimerais sincèrement et profondément que la biologie soit un sujet de société.
Force est de constater qu'elle ne l'est pas.
C'est bien plus une pseudo biologisation qui sert d'habit à d'autres phénomènes faisant virevolter des inquiétudes et préoccupations et intérêts.
La compréhension du vivant et de ses fonctionnements n'est qu'accessoir mal employé, voir dévoyé.

@DaD

@manu Ah mais juste rien a voir avec l'ARN des neiges quoi. #ARN #vaccin #VousN'avezPasLesBases

@manu
Ça pourrait être rassurant s'il n'y avait pas eu le même genre d'explications pédagogiques qui expliquaient il y a quelques décennies que le nuage radioactif de l'explosion de Tchernobyl n'avait pas touché la France. Mais à cause de cela... Plus rien n'est crédible.

@Gidi C'était la même source ? Je n'ai pas suivi. D'autant que désormais, contrairement à 1986, tu peux plus facilement croiser, recroiser, vérifier.

@manu

@im @manu
Plus facilement c'est relatif. A force de faire tous ces croisements, j'ai fini par me faire un nœud. Le problème n'est pas que la vérité est ailleurs ... complotisme. Le problème est que l'on ne se pose pas les bonnes questions. Un citoyen moyen ne devrait pas avoir à se poser des questions techniques sur le vaccin. Il devrait pouvoir faire confiances aux institutions. Et s'il a perdu cette confiance, il faut trouver pourquoi ?

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
FédiQuébec

(Click here if you don't speak french)

Bienvenue sur l’instance Mastodon de FédiQuébec !
Cette instance francophone généraliste est hébergée au Québec et est principalement destinée aux Québécois.

Charge sur le serveur
(Cliquez ici pour voir l'état de tous les services)